Chalifert - Les queues de plusieurs chevaux ont été coupées de moitié.

10 août 2017
Par rédaction radio rézo

Le Poney club a donc déposé plainte mercredi matin. Sans leur crin, ces six équidés ne peuvent plus se défendre contre les insectes. Tout comme les deux étés précédents, les voleurs ont fait tomber une barrière électrifiée, avant de prélever une cinquantaine de centimètres de crin par animal. Ce même crin français est revendu jusqu'à 1500 euros le kilo.Il est utilisé par les tapissiers, les luthiers et les bijoutiers.