La prise en charge des mineurs migrants en question.

16 mai 2018
Par rédaction radio rézo

Le président du Département veut faire baisser les coûts de prise en charge des mineurs migrants par les associations. Pour Jean-Louis Thiériot, la journée doit passer de 170 à 100 €. L'élu de droite souhaite également que ces jeunes étrangers sortent du dispositif de l'association de sauvegarde de l'enfance 6 mois avant leur majorité. Jean-Louis Thiériot qui dénonce l'explosion du nombre de mineurs migrants en Seine-et-Marne, "en hausse de 176% en 2 ans", assure-t-il. Le budget qui leur consacré par la collectivité est lui passé de 11,5 à 30 millions d'euros.