L'interview

L'agriculture en crise mobilisée sur son Salon

Le Salon de l'agriculture débute samedi à Paris. Un millier d'exposants seront présents jusqu'au 6 mars, à la Porte de Versailles, pour présenter au public leurs produits et leur savoir-faire. L'entrée est de 13 € en plein tarif. L'an passé, près de 700 000 visiteurs s'y étaient rendus. Sur le grand marché des producteurs et artisans d'Ile-de-France, 8 stands seront occupés par des essonniens et 7 par des seine-et-marnais. Parmi eux, un habitué : Michel Biberon, spécialisé dans le cidre du côté de Verdelot, un village situé sur le canton de Coulommiers. Michel Biberon interrogé par Brice Charrier.  

Le Salon de l'agriculture débute samedi à Paris. Un millier d'exposants seront présents jusqu'au 6 mars, à la Porte de Versailles, pour présenter au public leurs produits et leur savoir-faire. L'entrée est de 13 € en plein tarif. L'an passé, près de 700 000 visiteurs s'y étaient rendus.

Sur le grand marché des producteurs et artisans d'Ile-de-France, 8 stands seront occupés par des essonniens et 7 par des seine-et-marnais. Parmi eux, un habitué : Michel Biberon, spécialisé dans le cidre du côté de Verdelot, un village situé sur le canton de Coulommiers.

Michel Biberon interrogé par Brice Charrier.

 

24 février 2016

Toujours pas de police municipale à Morsang/Orge

Plus d'effectifs de police nationale à Morsang/Orge. C'est l'option qui est arrivée en tête lors d'une consultation par correspondance organisée par la ville sur la première quinzaine de février et dont le dépouillement a eu lieu vendredi soir. 3253 personnes y ont participé, soit 14% de la population. 1439 votants se sont exprimés pour une demande de davantage de policiers nationaux à l'Etat, 1001 pour la mise en place d'un dispositif de vigilance entre voisins et 728 seulement pour la création d'une police municipale. Retour sur cette consultation avec Marjolaine Rauze , la maire communiste de Morsang/Orge depuis 20 ans. Elle est interrogée par Brice Charrier.

Plus d'effectifs de police nationale à Morsang/Orge. C'est l'option qui est arrivée en tête lors d'une consultation par correspondance organisée par la ville sur la première quinzaine de février et dont le dépouillement a eu lieu vendredi soir. 3253 personnes y ont participé, soit 14% de la population. 1439 votants se sont exprimés pour une demande de davantage de policiers nationaux à l'Etat, 1001 pour la mise en place d'un dispositif de vigilance entre voisins et 728 seulement pour la création d'une police municipale.

Retour sur cette consultation avec Marjolaine Rauze , la maire communiste de Morsang/Orge depuis 20 ans. Elle est interrogée par Brice Charrier.

22 février 2016

Ca va cogner à Courcouronnes !

Clefs de bras, coup de la corde à linge ou saut de l'ange... Autant de prises que tenteront peut-être les catcheurs sur le ring de Courcouronnes, dimanche. Un gala est organisé par l'Association Catch Essonne, au gymnase Colette Besson. Présentation avec son président, Sébastien Le Cresseveur interrogé par Brice Charrier.

Clefs de bras, coup de la corde à linge ou saut de l'ange... Autant de prises que tenteront peut-être les catcheurs sur le ring de Courcouronnes, dimanche. Un gala est organisé par l'Association Catch Essonne, au gymnase Colette Besson.

Présentation avec son président, Sébastien Le Cresseveur interrogé par Brice Charrier.

19 février 2016

25 entreprises du 91 forment les jeunes des quartiers prioritaires

800 jeunes essonniens issus des quartiers prioritaires de la ville ont bénéficié du dispositif lancé il y a presque un an par l'Etat en partenariat avec les entreprises. Sur l'ensemble, 87,5% n'étaient pas diplômés. La charte a été signée par 25 sociétés installées sur le département, principalement des grands comptes. Les explications du préfet délégué à l'égalité des chances en Essonne, Joël Mathurin interrogé par Brice Charrier.

800 jeunes essonniens issus des quartiers prioritaires de la ville ont bénéficié du dispositif lancé il y a presque un an par l'Etat en partenariat avec les entreprises. Sur l'ensemble, 87,5% n'étaient pas diplômés. La charte a été signée par 25 sociétés installées sur le département, principalement des grands comptes.

Les explications du préfet délégué à l'égalité des chances en Essonne, Joël Mathurin interrogé par Brice Charrier.

16 février 2016

A Melun, on s'active pour les commerces du centre-ville

La ville et l'agglomération de Melun veulent redynamiser les commerces du centre-ville. La semaine dernière a été signée en ce sens une charte d'engagements avec les acteurs économiques du territoire. Des principes destinés à faciliter l'installation de nouveaux commerçants ou le maintien d'autres alors que 10% des places qui leurs sont consacrées sont aujourd'hui inoccupées dans le centre-ville de Melun Le maire Gérard Millet interrogé par Brice Charrier.

La ville et l'agglomération de Melun veulent redynamiser les commerces du centre-ville. La semaine dernière a été signée en ce sens une charte d'engagements avec les acteurs économiques du territoire. Des principes destinés à faciliter l'installation de nouveaux commerçants ou le maintien d'autres alors que 10% des places qui leurs sont consacrées sont aujourd'hui inoccupées dans le centre-ville de Melun

Le maire Gérard Millet interrogé par Brice Charrier.

15 février 2016

Le XV de France amateur à Massy

Ce vendredi soir, les rugbymen massicois sont mobilisés. Pas les joueurs directement mais le club du RCME qui organise la rencontre internationale entre l'équipe de France Fédérale (c'est-à-dire les amateurs) et celle d'Irlande. Un événement dont la préparation n'effraie pas les dirigeants essonniens. Le président de l'association du RCME, Vincent Dupond interrogé par Brice Charrier.

Ce vendredi soir, les rugbymen massicois sont mobilisés. Pas les joueurs directement mais le club du RCME qui organise la rencontre internationale entre l'équipe de France Fédérale (c'est-à-dire les amateurs) et celle d'Irlande. Un événement dont la préparation n'effraie pas les dirigeants essonniens.

Le président de l'association du RCME, Vincent Dupond interrogé par Brice Charrier.

12 février 2016

Des ados en mode "citoyenneté" au TGI d'Evry

250 adolescents au tribunal de grande instance d'Evry cette semaine. Ils ne s'y rendent pas pour être jugés mais participent à l'opération « Citoyenneté » menée par le TGI avec le comité départemental Accès au Droit ainsi que l'association Justice et Ville. Ces collégiens sont en immersion au tribunal. Les précisions de la présidente du TGI d'Evry, Nicole Jarno interrogée par Brice Charrier.

250 adolescents au tribunal de grande instance d'Evry cette semaine. Ils ne s'y rendent pas pour être jugés mais participent à l'opération « Citoyenneté » menée par le TGI avec le comité départemental Accès au Droit ainsi que l'association Justice et Ville. Ces collégiens sont en immersion au tribunal.

Les précisions de la présidente du TGI d'Evry, Nicole Jarno interrogée par Brice Charrier.

11 février 2016

Le foot féminin, c'est aussi dans le Val d'Orge !

Quand on parle football féminin en Essonne, on pense tout de suite à Juvisy. Le club phare du 91 (qui joue en D1) affrontera d'ailleurs en 8e de finale de la Coupe de France, le PSG, la semaine prochaine. Mais Juvisy ne sera pas le seule représentante du département dans la compétition car l'équipe du Val d'Orge est aussi toujours en course. Elle accueillera Metz qui évolue en D2 comme elle. L'occasion de donner la parole à leur président, Daniel Carric.

Quand on parle football féminin en Essonne, on pense tout de suite à Juvisy. Le club phare du 91 (qui joue en D1) affrontera d'ailleurs en 8e de finale de la Coupe de France, le PSG, la semaine prochaine. Mais Juvisy ne sera pas le seule représentante du département dans la compétition car l'équipe du Val d'Orge est aussi toujours en course. Elle accueillera Metz qui évolue en D2 comme elle.

L'occasion de donner la parole à leur président, Daniel Carric.

05 février 2016

Le projet de décharge à St-Escobille bientôt enterré ?

2016 sera-t-elle l'année de l'abandon du projet de décharge à Saint-Escobille ? Ses opposants, réunis dans l'association ADSE, ont bon espoir alors que la Cour administrative d'appel de Versailles doit définitivement se prononcer.  Les explications de la présidente de l'ADSE, Marie-Josèphe Mazure interrogée par Brice Charrier.

2016 sera-t-elle l'année de l'abandon du projet de décharge à Saint-Escobille ? Ses opposants, réunis dans l'association ADSE, ont bon espoir alors que la Cour administrative d'appel de Versailles doit définitivement se prononcer. 

Les explications de la présidente de l'ADSE, Marie-Josèphe Mazure interrogée par Brice Charrier.

03 février 2016

La FFB 91 lance la chasse aux tricheurs

En ce début d'année, la Fédération Française du Bâtiment en Essonne entend bien en finir avec ce qui constitue selon elle le plus gros handicap pour la profession : la pratique par certains de prix anormalement bas. Ecoutez le président de la FFB 91, Bernard Toulouse interrogé par Brice Charrier.  

En ce début d'année, la Fédération Française du Bâtiment en Essonne entend bien en finir avec ce qui constitue selon elle le plus gros handicap pour la profession : la pratique par certains de prix anormalement bas.

Ecoutez le président de la FFB 91, Bernard Toulouse interrogé par Brice Charrier.

 

01 février 2016